Notices biographiques des Présidents de banquet de l’Association Amicale des Anciens élèves du Lycée (Première partie : 1859 – 1914)

Patrick EVENO & Charlie NOGREL |18/03/2022

L’Association Amicale des Anciens Élèves du Lycée Condorcet avait dans ses archives un trésor… au plan historique ! Il s’agit de la liste des Présidents des Banquets annuels que l’Association a organisés dès sa création en 1859. Nous l’avons redécouverte quand l’Association a décidé de créer ce site internet en Octobre 2021 et que nous nous sommes plongés dans nos archives.

Mais cette liste était « brute » : elle comportait, pour chacune des années, le nom de la « personnalité » choisie pour présider le Banquet, avec parfois quelques erreurs de frappe ou d’orthographe (même si l’on dit que les noms propres en sont dispensés !) ; le prénom était  parfois absent, parfois réduit à une initiale.

Certes, tous ces personnages étaient d’anciens élèves du Lycée (depuis sa fondation en 1803 et sous ses multiples dénominations) mais rien d’autre ne figurait dans cette liste qui puisse  nous renseigner sur ce qui avait motivé leur choix pour présider ces Banquets.  Certains sortaient du lot du fait de leur notoriété historique (tels que deux Présidents de la 3ème République,  deux Prix Nobel, …) mais la majorité de ces Anciens étaient peu ou mal connus, voire « oubliés ».

C’est pourquoi l’Association a souhaité que chacun de ces « présidents » fasse l’objet d’une brève notice biographique, ce dont nous nous sommes chargés.

Nous nous sommes donc tourné vers les Dictionnaires biographiques existants (le « Dictionnaire universel des contemporains » de Vapereau  pour le 19eme siècle, le Who’s Who* pour les 20e et 21e siècle) mais aussi vers l’incontournable site Wikipédia* ; dans ce dernier cas, nous avons quasi-systématiquement vérifié les références, et éventuellement complété les informations par d’autres sources, comme les listes de membres des Académies, des listes de promus dans divers Ordres nationaux, des listes de reçus à des Concours d’entrée dans des Écoles prestigieuses, ou encore des listes de membres de Professions réglementées, etc…, voire même directement sur des sites d’Archives (Nationales, Départementales, ou Municipales).

Mais, certains noms de la liste restaient encore inconnus, et c’est la découverte d’un autre document qui nous a permis « débloquer » notre aventure. Il s’agit des compte-rendus des réunions de l’Association et de ses Banquets, imprimés et publiés de 1859 à 1883, et conservés à la Bibliothèque Nationale de France : là sont apparus nos « inconnus » avec des indications sur leur profession, voire leur adresse, données précieuses qui ont permis de poursuivre ce « travail » !

Le résultat, le voilà sous la forme de cette première liste qui va de 1859 à 1914 ; la suite viendra prochainement…

N’hésitez pas à transmettre à l’Association toute information complémentaire dont vous auriez connaissance sur ces personnages « historiques » qui ne sont autres que nos prédécesseurs.

AnnéesPrénom(s)NomNaissance-DécèsNotice Biographique
1859(Gabriel Jean Baptiste) ErnestLEGOUVÉ1807-1903Écrivain, dramaturge, poète et critique ; défenseur des droits des femmes ; directeur des études de l’ÉNS de jeunes filles (Sèvres) ; Inspecteur général de l’Instruction publique ; membre de l’Académie Française (1855) – Grand Officier de la Légion d’honneur (1896)
1860(Gabriel Jean Baptiste) ErnestLEGOUVÉid.id.
1861Charles-Auguste (Désiré)FILON1800-1875Professeur d’histoire dans plusieurs Collèges et Lycées à Paris (dont le nôtre), puis à la Faculté des lettres de Douai, dont il devint Doyen en 1833 ; maître de conférences à l’ÉNS en 1840 (avec Michelet); fut ensuite Inspecteur d’Académie à Paris, pendant 14 ans.
1862Bernard PierreMAGNAN1791-1865Soldat puis Officier pendant les Guerres du 1er Empire ; Général en 1830, participe à la conquête de l’Algérie et à la Révolution Belge ; a contribué au coup d’État de Napoléon III en 1851 ; nommé Maréchal de France en 1852 – Grand’ Croix de la Légion d’honneur
1863(Joseph) HenriDAVILLIER1813-1882Financier, banquier ; président de la Chambre de Commerce de Paris (1859 à 1867) ; vice-président du conseil de surveillance de l’Assistance Publique ; Régent de la Banque de France de 1864 à 1881 –
Commandeur de la Légion d’honneur (1873)
1864(Jacques Victor) Albertde BROGLIE1821-1901Duc, dit « Prince « ; Homme politique, l’une des figures du royalisme orléaniste et du catholicisme libéral, sous la IIIe République; Président du conseil (en 1873 et 1877), Sénateur ; Diplomate ; Essayiste, Historien, membre de l’Académie Française (élu en 1862).
1865Henri (Joseph Léon)BAUDRILLART1821-1892Économiste, Professeur d’économie politique au Collège de France (1852-1868) puis à l’École des Ponts et Chaussées ; élu (en 1863) membre de l’Académie des sciences morales et politiques ; Inspecteur général des Bibliothèques à partir de 1869
1866Auguste (Laurent Victor)CASIMIR-PÉRIER1811-1876Fils de Casimir PÉRIER (Président du Conseil en 1831) ; Diplomate et Homme politique: Conseiller général, Député, Ministre de l’Intérieur du gouvernement d’Adolphe Thiers (1871-1873) ; en 1867, élu membre libre de l’Académie des sciences morales et politiques; élu Sénateur inamovible en1875 – Grand Officier de la Légion d’honneur (1846)
1867Gabriel FortDUTREY1792-1870Ancien élève de l’ENS; Professeur d’humanités et de Rhétorique dans plusieurs Lycées à Paris (dont le nôtre) ; Recteur d’Académie (Clermont, Lyon, Bordeaux); Inspecteur général de l’enseignement Secondaire, puis de l’enseignement Supérieur (pour les Lettres).
1868ÉdouardALLOU1820-1888Avocat (1841), Bâtonnier de l’ordre des avocats de Paris (1866-1868) ; Homme politique (républicain proche du parti « libéral ») il lutte vivement contre le gouvernement de l’Empire ; se charge de la défense de Gambetta en 1873 ; élu sénateur inamovible en 1882.
1869Lucien AnatolePRÉVOST-PARADOL1829-1870Sorti major de sa promotion à l’ENS en 1851, devient Journaliste et essayiste; l’un des principaux représentants de l’opposition libérale au Second Empire, référence majeure de l’Orléanisme ; membre de l’Académie Française (1865) ; nommé ambassadeur aux États-Unis en 1870, il se suicide à Washington lors de la déclaration de guerre à la Prusse.
1870(Jean Baptiste) AmédéeSIBIRE1822-1870Premier Président de notre Association de 1859 à 1870 ;
Avoué de première instance à Paris, Juge de Paix suppléant du 14e arr. de Paris ; président de la Société protectrice des animaux
1871___pas de Banquet
(Siège de Paris – fin de la Guerre Franco-Prussienne – Commune de Paris)
1872Antoine (Juste Alphonse)THOMAS1804-1886Notaire à Paris, 9e Art. (de 1831 à 1886) ; onze fois président de la Chambre des Notaires de Paris ; on lui doit surtout le « Thomas », ouvrage paru en 1862 où figure le cadre de classement qui sera adopté en 1928 par le Minutier central (Archives depuis le 14e siècle) des Notaires parisiens .
1873LéonSAY1826-1896Homme politique et économiste ; petit-fils de l’économiste Jean-Baptiste Say dont il partagea les doctrines libre-échangistes; Préfet de la Seine, huit fois ministre des Finances, Président du Sénat en 1880, puis Député anti-boulangiste en 1889 ; fut rédacteur au Journal des Débats ; membre de l’Académie des Sciences morales et politiques en 1874 ; membre de l’Académie française (1888)
1874Guillaume (Maurice)GUIZOT1833-1892Président de notre Association de 1870 à 1892 ;
Essayiste, traducteur, professeur de littérature (surtout anglaise) au Collège de France; Haut fonctionnaire au ministère de la Justice et des Cultes (1870-1880); secrétaire du Conseil central des Églises réformées.
1875Bon-LouisBERTHELIN1806-1879Juge d’Instruction puis Vice-président au Tribunal de première instance de la Seine; en 1861, est saisi dans l’affaire Jules Mirès, banquier lié à la faillite de sa Caisse générale des chemins de fers, épisode dont s’inspirera à Émile Zola pour son roman « l’Argent » ; Conseiller à la Cour impériale (1870),  Président de Chambre à la Cour d’Appel de Paris (1871), puis Conseiller à la Cour de Cassation (1875).
1876Hectorde SAINT-MAUR1808-1879dit « Gregorio » ; Poète ; il publie d’abord dans le journal Le Mousquetaire (journal d’Alexandre Dumas fils) puis dans la revue hebdomadaire L’Artiste ; entretient, à partir de 1861, une correspondance (publiée) avec Jules Barbey d’Aurevilly ; prix de L’Académie Française en 1876
1877(Gabriel Jean Baptiste) ErnestLEGOUVÉ1807-1903[ Cf. Ci-dessus Année 1859]
1878Hippolyte (Adolphe)TAINE1828-1893major de l’ENS (1848), docteur ès lettres (1853) ; Critique littéraire, philosophe libre penseur, historien; professeur d’histoire de l’Art et d’Esthétique à l’École des Beaux-Arts de Paris ; son œuvre la plus importante, entreprise au lendemain de la débâcle de 1870, est «Les Origines de la France contemporaine », perçue comme un brûlot lancé contre une République et une démocratie encore balbutiantes ; élu à l’Académie française en 1878.
1879Julien (Nicolas)GIRARD1820-1898Agrégé de Lettres, Professeur de Rhétorique dans plusieurs Lycées (dont le nôtre), maître de conférence à l’ENS (1865) , puis Proviseur à Louis le Grand puis au Lycée Fontanes/Condorcet, de 1878 à 1892 ; Inspecteur général de l’Instruction publique à titre honoraire en 1892.
1880Adolphe (Louis)COCHERY1819-1900Avocat, il plaida de nombreuses affaires politiques ; chef de cabinet du ministre de la Justice en 1848 ; élu Député dès 1869 ; fit partie des 363 députés qui s’opposèrent à Mac-Mahon ; huit fois ministre des Postes et Télégraphes, dont il contribuera au développement: il fonda en 1878 l’École supérieure de télégraphie, ancêtre de l’actuelle École Nationale Supérieure des Télécommunications),
1881EugèneLABICHE1815-1888Romancier, Auteur dramatique ; écrivit, seul ou en collaboration, une centaine de pièces de théâtre, comédies du genre « vaudeville » dont parmi les plus connues: Le Chapeau de paille d’Italie, Le Voyage de M. Perrichon , etc…; élu membre de l’Académie française (1880).
1882(Jean-Baptiste) ÉdouardDETAILLE1848-1912Peintre et illustrateur; son œuvre se concentre sur les scènes historiques et surtout militaires ; élu membre de l’Académie des beaux-Arts en 1892, président de la Société des artistes français en 1895 ; il contribua à la création du Musée de l’armée (aux Invalides à Paris); oublié à la fin du 19e siècle, son art étant jugé trop « académique » et nommé péjorativement « art pompier » – Grand Officier de la Légion d’honneur (1910)
1883René, François, ArmandSULLY PRUDHOMME1839-1907Poète, écrivain, essayiste ; ses principales œuvres sont : Stances et Poèmes, Les Épreuves, Les Solitudes ; élu membre de l’Académie française (1881) ;
premier Prix Nobel de littérature en 1901 –
Grand Officier de la Légion d’honneur (1901)
1884Arnaud Arsène dit « Jules »CLARETIE1840-1913Président de notre Association de 1893 à 1908 ;
Romancier, essayiste, auteur dramatique, critique littéraire au Figaro puis au Temps ; président de la Société des Gens de Lettres, et de la Société des Auteurs dramatiques ; Administrateur général de la Comédie française (1885-1913) ; élu membre de l’Académie française (1888) – Grand Officier de la Légion d’honneur (1913)
1885AlbertKAEMPFEN1826-1907Avocat puis Journaliste (plus connu sous son pseudo « Xavier FEYRNET »): a travaillé pour Le Temps, L’Illustration, La Vie parisienne ; Directeur des Beaux-Arts (1882), puis Directeur des Musées nationaux français et et de l’École du Louvre (de 1889 à 1904).
1886Robert (Milligan)MAC-LANE1815-1898Citoyen des Etats-Unis, Officier (issu de West Point), Avocat, homme politique américain (membre du parti Démocrate, élu à la Chambre des représentants, puis gouverneur du Maryland); puis ambassadeur des États-Unis en Chine puis au Mexique, et enfin en France (de 1885 à 1889).
1887EugèneTALBOT1814-1894Agrégé et docteur es lettres, professeur de Rhétorique dans plusieurs lycées (dont le nôtre) ; Membre de l’Association pour l’encouragement des études grecques en France (1868) ; Historien, président de l’Institut Historique de France (1891)
1888ÉmileDURIER1828-1890Avocat au Barreau de Paris à partir de 1850, défenseur des démocrates sous le Second Empire, collaborateur au journal d’opposition Le Siècle ; après la Commune, adjoint à la mairie de Paris en 1870 ; en 1872, il devint Conseiller d’État en service extraordinaire ; Bâtonnier de l’ordre des avocats (1887-1888)
1890Jean (Paul Pierre)CASIMIR-PERIER1847-1907Fils d’Auguste qui présida le banquet de 1866; Diplômé de Faculté de droit de Paris; le 13 Octobre1870, il se distingue au combat en tant que capitaine de la garde Nationale lors du combat de Bagneux et est cité à l’ordre de l’armée ; Député de l’Aube, plusieurs fois sous-secrétaire d’État, président de la Chambre des députés (1893) ; il est élu Président de la République
le 27 juin 1894, mais il démissionne le 14 janvier 1895 (le mandat le plus court, toutes républiques confondues, soit 6 mois et 20 jours) ; il l’explique par le fait qu’il se sent ignoré des ministres et est tenu à l’écart des affaires étrangères, jusqu’alors domaine réservé au président  – Grand’Croix de la Légion d’honneur (1894)
1891Charles (Jules Félix)de COMBEROUSSE1826-1897Diplômé de l’École Centrale (promo 1850); Professeur de mathématiques spéciales au collège Chaptal ; corédacteur de plusieurs ouvrages de Mathématiques, dont un célèbre « Traité de géométrie élémentaire » en 1866; nommé, en 1882, titulaire de la Chaire de Génie rural au Conservatoire National des Arts et Métiers ; Professeur de cinématique et de mécanique appliquée à l’École Centrale de Paris, de 1865 à 1896 ; a participé aux études pour plusieurs lignes de Chemins de fer ; s’est fortement impliqué pour l’Instruction Gratuite des Ouvriers.
1892Georges (René)PICOT1838-1909Magistrat, Juge, puis Directeur des affaires criminelles et des grâces au ministère de la Justice ; Historien, élu en 1878 à l’Académie des sciences morales et politiques, et devient président de la Société de l’histoire de France (1885) ; il fut l’un des cofondateurs des Sociétés des Habitations à Bon Marché et Président de la Société antiesclavagiste de France.
1893GeorgesBECHMANN1848-1927Ingénieur, diplômé de Polytechnique et des Ponts et Chaussées (il y sera Professeur d’hydraulique); Directeur du service des Eaux et de l’assainissement à Paris, a conduit les travaux de modernisation du réseau de distribution d’eau et ceux de raccordement des immeubles au tout à l’égout, contribuant ainsi à éradiquer la mortalité par la fièvre typhoïde à Paris ; à partir de 1905, dirigea les travaux de construction du réseau Nord-sud du Métro de Paris ; Lieutenant-colonel du Génie durant la guerre 14-18 – Commandeur de la Légion d’honneur ( (1917)
1894(Achille -) Gustavede BEAUVAIS1821-1900Interne des Hôpitaux de Paris (1844), Docteur en Médecine ; Médecin de la Prison St Lazare à Paris (1848 à 1852) puis Médecin de la Prison Mazas à Paris ; récompensé pour ses soins aux blessés en Juin 1848 et en 1870-1871 ; Médecin en Chef de la Société Française de Sauvetage ; Président de la Société de Médecine de Paris
1895JeanBERAUD1849-1935Artiste peintre, ancien élève de l’École des Beaux-Arts de Paris; un des principaux peintres de la vie parisienne de la Belle Époque (auteur du célèbre tableau « La sortie du Lycée Condorcet »); vice-président de la Société Nationale des Beaux-Arts, encourageant un art indépendant en rupture avec les Salons officiels
1896Paul (Eugène Louis)DESCHANEL1856-1922Sous-préfet puis Préfet ; Journaliste, il écrit dans Le Temps et Le Journal des débats ; en 1885, élu Député d’Eure-et-Loir et réélu jusqu’en 1920 ; considéré comme l’un des plus grands orateurs de la 3e République ; président de la chambre des députés (1902) ;
élu Président de la République
le 18 Février 1920 avec le plus grand nombre de voix jamais obtenu pour ce type d’élection sous la 3e République, il démissionne 7 mois après ,en raison de problèmes de santé ; a écrit de nombreux articles et ouvrages sur les questions sociales, institutionnelles, historiques et coloniales ; élu membre de l’Académie française (1899) – Grand’Croix de la Légion d’honneur (1920)
1897(Louis Jules) AlbertVANDAL1853-1910Docteur en droit, Historien, Professeur d’histoire diplomatique à l’École libre des Sciences politiques; Auditeur au Conseil d’État (de 1877 à 1887); élu à l’Académie Française (en remplacement de Léon Say) en 1896 ; signataire, suite à la loi de séparation des Églises et de l’État (1905), de « La Supplique des cardinaux verts » adressée à l’épiscopat catholique en France pour lui demander d’accepter les associations cultuelles nouvellement formées.
1898AlexandreRIBOT1842-1923Avocat,  l’un des fondateurs de la Société de législation comparée; Député (républicain modéré) du Pas de Calais entre 1878 et 1909, de nombreuses fois Ministre (Affaires étrangères, Finances…), 4 fois Président du Conseil (1892-1893, 1895, 1914, 1917),il fut l’un des artisans de l’alliance Franco-Russe (1895) ; Sénateur de 1909 à 1923 ; membre de l’Académie des sciences morales et politiques (1903) ; élu à l’Académie française en 1906,
1899Jules (Clément Pierre)Le LOUP de SANCY de ROLLAND1842-1922Baron; Ancien élève de Saint-Cyr, Officier : prisonnier de Guerre à Sedan (1870), Attaché militaire en Allemagne de 1882 à 1885, Colonel d’Artillerie puis Chef du 2e bureau de l’État-Major de l’Armée en 1893 ; promu Général de Brigade en 1894 ; démissionne de l’armée en Janvier 1904 – Commandeur de la Légion d’honneur ( (1903)
1900(Jean Marie) Marcel
( Albert)
MONNIER1853-1918Grand reporter au journal Le Temps ( il couvre en 1883, l’exposition universelle de Chicago) ; Explorateur (Asie, Amérique du Sud, Afrique…), photographe ( il est le photographe de la mission Louis Binger en Côte d’Ivoire et Soudan),  et écrivain (dont « Le tour d’Asie » et « Le Drame Chinois », publiés en 1900)
1901François-HenriHALLOPEAU1842-1919Interne des Hôpitaux de Paris (1866) puis Médecin des Hôpitaux de Paris à compter de 1877 (dont l’Hôpital St Louis), Professeur à la Faculté de Médecine de Paris ; Cofondateur de la Société Française de Dermatologie, a contribué à une meilleure connaissance de nombreuses maladies cutanées dont la Syphilis, la Lèpre, etc..; membre de l’Académie de Médecine en 1893
1902Paul (Ernest)HERVIEU1857-1915Avocat en 1877, puis surtout Romancier et Dramaturge à partir de 1882; a publié une quinzaine de nouvelles et de romans (psychologiques et mondains), et autant de pièces de théâtre (volontiers moralisatrices) dont la moitié jouées à la Comédie Française ; fera partie des intellectuels dreyfusistes les plus engagés ; président de la Société des Gens de Lettres, élu à l’Académie française en 1900 – Grand Officier de la Légion d’Honneur (1913)
1903(François Paul) EdmondPOTTIER1855-1934Élève de l’ENS (1874) et de l’École française d’Athènes (1877); Archéologue et historien de l’art; professeur à l’École nationale des beaux-arts et à l’École du Louvre; Conservateur, au musée du Louvre, du département des Antiquités orientales de 1910 à 1924 ; instigateur du Corpus Vasorum Antiquorum (CVA), recensement des vases antiques dans les musées publics ou particuliers; membre de l’Académie des inscriptions et belles-lettres (1899) – Commandeur de la Légion d’honneur (1923).
1904Jean (Paul Pierre)CASIMIR-PERIER1847-1907[Cf. Ci-dessus Année 1890]
1905ÉmileLEVASSEUR1828-1911Élève de l’ENS (1849), agrégé des lettres, docteur en histoire économique ; Économiste, géographe, statisticien ; membre de l’Académie des sciences morales et politiques (1868), professeur au Collège de France (1871) ; Membre du Conseil Supérieur de l’Instruction Publique, il est l’un des artisans de la réforme de l’enseignement de la géographie dans le primaire et le secondaire – Grand Officier de la Légion d’Honneur (1909)
1906(Arsène) Émile(BÉRARD-) VARAGNAC1849 – 1925Homme de lettres, Prix Thérouanne 1920 de l’Académie Française (Prix annuel d’histoire créé en 1869) ; Président de l’Association des anciens lauréats du Concours Général (1923) ; rédacteur du « Journal des Débats » ; Maître des requêtes au Conseil d’État (1879) puis Conseiller d’État (1902) ; Président du comité technique de la Ligue nationale de la prévoyance et de la mutualité
1907(Robert) CharlesRICHET1850 – 1935Interne des Hôpitaux de Paris (1872) ; docteur en médecine et docteur ès sciences; Professeur titulaire (1887) de la Chaire de physiologie à la Faculté de médecine de Paris; membre de l’Académie de médecine (1898), puis de l’Académie des sciences (1914) ; ardent défenseur de l’expérimentation scientifique mais aussi de l’éthique médicale;
Prix Nobel de médecine et de physiologie pour sa découverte de l’anaphylaxie en 1913.
Il fut à la fois fervent pacifiste (milita pour l’Espéranto) mais aussi fondateur de la Société française d’eugénique (ou eugénisme) –
Grand Officier de la Légion d’Honneur (1926).
1908Charles (Alphonse)CHENU1855-1933Président de notre Association de 1908 à 1928 ;
Avocat ; fut défenseur de la famille de Gaston Calmette, directeur du Figaro, tué par Me Caillaux (épouse du ministre des Finances Joseph Caillaux, lui-même ancien élève du Lycée) ; Bâtonnier de l’ordre des avocats de Paris (1905-1907) ; il fut  dirigeant (en 1920) de la Ligue des patriotes présidée par Maurice Barrès – Commandeur de la Légion d’honneur (1924)
1909Arnaud Arsène dit « Jules »CLARETIE1840-1913[Cf. Ci-dessus Année 1884]
1910Robert  Henridit HENRI-ROBERT1863-1936Avocat (1885), considéré comme l’un des meilleurs avocats d’assises de sa génération par ses talents d’orateur, surnommé «Maître des maîtres de tous les barreaux » ; Bâtonnier de l’ordre des avocats de Paris (1913-1919); également historien, il rédigea plusieurs ouvrages dans lesquels il faisait revivre les grands procès de l’histoire ; élu membre de l’Académie française en 1923 – Commandeur de la Légion d’honneur (1924)
1911Félix (Frédéric Georges)LEBON1845-1923Polytechnicien (1864), Officier d’Artillerie, devenu Général de division (1902), commande le 1er Corps d’Armée (1906-1908), Membre du Conseil supérieur de la guerre (1908-1909)  ; fut également Ambassadeur de France, au Japon – Grand Officier de la Légion d’honneur (1908)
1912Charles Maximilien ArthurDAVID-MENNET1850-1918Industriel, dans le domaine des textiles , dirigea l’entreprise « Maison David, Maigret et Donon » (fabricant de tissus en coton) dont le siège était à Paris ; trésorier (1909) puis président (1913) de la Chambre de commerce de Paris ; président et fondateur de l’Association nationale d’expansion économique, membre du Conseil d’escompte de la Banque de France.
1913RenéDOUMIC1860-1937Premier de sa promotion à l’ENS en 1879,  et à l’agrégation de lettres; professeur de Rhétorique au collège Stanislas de 1883 à 1897; historien de la littérature et écrivain; journaliste, critique littéraire, puis directeur de la Revue des Deux mondes à partir de 1916 ; élu à l’Académie française en 1910, en devient secrétaire perpétuel en 1923  – Commandeur de la Légion d’honneur (1935)
1914Paul (Auguste Pierre-Marie)CHASSAIGNE-GOYON1855-1936Docteur en droit (1881) puis Avocat à la Cour d’appel de Paris ; élu conseiller municipal de Paris (en 1896), puis président du Conseil municipal (1913-1914 et 1919) ; élu Député de la Seine en1919 jusqu’à sa mort accidentelle en 1936; Inscrit à l’Entente (devenue Union) républicaine démocratique , a été vice-président de l’Assemblée nationale en 1922.
1915-1919___pas de Banquet
(Guerre 14/18)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :